L’imagination et l’audace au cœur de l’espace-jardin

Les nouvelles générations de jardiniers-agriculteurs urbains veulent revisiter le concept de « jardin » pour en faire un espace leur ressemblant. Ils sont donc à la recherche de produits ou encore d’approches qui se démarquent de la manière de créer des jardins et de jardiner des babyboumeurs.

Ils sont en quête d’éléments décoratifs (pots, sculptures, fontaines, meubles de patios, accessoires de jardin, etc.) plutôt que des plantes, particulièrement celles qui demandent beaucoup de soins.

Quand ils s’intéressent aux plantes, ils veulent des végétaux aux formes architecturales, modernes, dont les contours sont réguliers (vs ébouriffés) et dont le feuillage, plus que les fleurs, a un impact.

 

Les jeunes générations de jardiniers sont plus à la recherche d’une ambiance qu’à la création d’un jardin de fleurs.
Les jeunes générations de jardiniers sont plus à la recherche d’une ambiance qu’à la création d’un jardin de fleurs. Photo: pixabay.com

 

Ils sont nostalgiques des expériences familiales passées. Ils souhaitent notamment recréer le jardin de leurs grands-parents pour y retrouver leurs souvenirs d’enfance.

Ils souhaitent se différencier des autres générations en ajoutant à leur jardin des éléments personnels comme les gnomes, des plantes originales, des plantes du monde qu’ils ont découvert dans leurs voyages, etc.

 

 

Les éléments découverts lors de voyages ou provenant d’une autre culture sont très tendance.
Les éléments découverts lors de voyages ou provenant d’une autre culture sont très tendance. Photo: pixabay.com

 

Ils veulent « déconstruire » les vieux modèles de jardin. Ils le font en supprimant les « cloisons ». Les légumes sont cultivés dans les platebandes, les plantes d’intérieur sont intégrées dans les pots fleuris, les fines herbes et les fleurs sont mélangées, etc.

Ils privilégient les accessoires ou les pots en matériau léger afin de pouvoir les déplacer et changer de décor facilement.

L’espace-jardin à des fins récréatives est favorisé. Le jardin devient l’espace-jardin cocktail, l’espace-jardin de nuit, l’espace-jardin pour les enfants, etc. Grâce aux nouvelles technologies, ils souhaitent revisiter le jardin la nuit.

 

Comme ils aiment partager, les jeunes générations souhaitent utiliser leur jardin de soir ou de nuit. Il faut par contre qu’ils y créent une ambiance. Photo: pixabay.com
Comme ils aiment partager, les jeunes générations souhaitent utiliser leur jardin de soir ou de nuit. Il faut par contre qu’ils y créent une ambiance. Photo: pixabay.com

 

L’intégration de matériel recyclé et de matériel neuf dans un même espace est commune.

Les entrepreneurs paysagistes, les jardineries et les architectes paysagistes peuvent tirer profit de cette tendance en proposant à leurs clients des produits nouveaux et différents afin de répondre à ce besoin d’audace que recherchent les jeunes générations de jardiniers.

Quand aux producteurs, ils devraient adapter leur offre afin de proposer plus de plantes aux formes architecturales.

Articles reliés

Renaissance de l’édition horticole au Québec

Au milieu des années 1990, l’horticulteur Benoit Prieur a connu un vif succès avec ces livres. À l’époque les tirages étaient de plus de 100 000 exemplaires. Au cours...

Lire la suite

L’agriculture urbaine n’est pas un loisir!

Traditionnellement, et surtout depuis les 50 dernières années, le jardinage pratiqué par des amateurs était considéré comme un loisir. Sa finalité étant décorative, la culture des plantes ornementales arrivait...

Lire la suite

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *