Votre meilleure source d’information : vos clients!

Au cours des derniers mois, je vous ai entretenu des différentes tendances en jardinage et en horticulture, notamment pour les jardineries. Il s’agit bien entendu de tendances générales et elles peuvent prendre une dimension différente selon votre type de clientèle. Pour connaître vos tendances régionales, voire locales, inutile de faire une coûteuse étude de marché mené par des spécialistes. En fait vous avez à porter de la main (je devrais dire à portée de voix) tout ce qu’il vous faut pour prendre le pouls de votre clientèle.

 

Une anecdote

Lors d’un colloque sur la commercialisation, un propriétaire de jardinerie trouvait fantastique le fait que les organisateurs aient invité trois consommateurs auxquels les participants pouvaient poser des questions. Cette remarque m’a abasourdi! Quand j’ai demandé à cette personne si elle discutait avec ses clients, elle m’a répondu : « qu’elle n’avait pas le temps »!

Vous l’aurez compris, le meilleur sondage et la meilleure découverte des tendances de son milieu, on l’obtient en parlant avec ses clients. Vous aussi vous n’avez pas le temps! En fait, vous devriez au moins 2 à 3 fois par semaine tout au cours de la saison vous réserver des plages horaires (environ une heure à chaque fois) pour accueillir et discuter avec vos clients. Les écoutez, leur demandez ce qu’ils recherchent, ce qu’ils ne trouvent pas et qu’ils aimeraient acheter chez vous. Bref, les questions que vous devriez vous poser pour améliorer la performance de votre entreprise et pour lesquels vos clients ont des « réponses ».

Le temps ainsi « investi » vous permettra d’économiser en offrant à votre clientèle les produits et services dont elles ont vraiment besoin.

Si vous n’êtes pas en mesure de le faire, vous pourriez déléguer cette tâche à une personne de confiance dans votre entreprise. Il faudra cependant qu’elle rédige des notes pour que vous puissiez avoir accès à ces informations.

Il faut aussi entreprendre ce genre de stratégie avec un minimum de préparation. Par exemple, en posant des questions sur un nouveau service ou sur de nouveaux types de produits que vous présentez ou encore sur des projets de gamme de produits et de services que vous envisagez d’offrir.

En prenant des notes au cours des entretiens ou encore juste après, une fois la saison passée, vous pourrez analyser les résultats et donc affiner vos stratégies afin de rejoindre plus de clients et surtout de satisfaire leurs besoins et leurs attentes, ce qui devrait entraîner une augmentation de votre chiffre d’affaires.

 

Fin du blogue jusqu’en septembre 2016

Le beau temps étant à nos portes, nous avons tous le goût d’aller jouer dehors, moi y compris. Je vous souhaite à tous une belle saison et un bel été, et vous reviens en septembre pour continuer de décortiquer les tendances du monde horticole.

Articles reliés

Haro sur les pseudo-chasseurs de mythes!

Quand on se promène sur les réseaux sociaux il arrive souvent d’y rencontrer des chasseurs de mythes horticoles. Vous savez, ces personnes qui tiennent absolument à démontrer que les...

Lire la suite

Jardinerie: augmenter les ventes sans embaucher plus de conseillers

Dans une jardinerie, la période de ventes est très concentrée. À certaines plages horaires, quoi que l’on fasse, il manque de conseillers. Il faut donc convaincre les clients sans...

Lire la suite

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *